Le conseil du mois

 

Echauffer sa voix

 

Produire le son  « tzzzz » sur une expiration longue, avec quelques discontinuités et reprises puis relâcher le corps, surtout l’abdomen, le haut du thorax et le cou.

Ensuite, faire résonner la voix sur  la consomme « mmm »  avec la voyelle « i »

 

Travailler alors plusieurs intervalles de quinte en demi-tons, en montant et descendant,  sur les  syllabes ka, ke, ki, ko, ku, placées au milieu de votre registre. Chanter calmement et juste, en écoutant le piano ou autre instrument accordé.

 

Repérer et tester seulement dans un deuxième temps vos limites hautes et basses.

 

Enfin, chercher différentes couleurs de votre voix, claire ou sombre, fleurie ou sobre, en jouant du volume de la bouche, de la « gola aperta », de la hauteur du voile du palais et du niveau du larynx.

<< Nouvelle zone de texte >>